actualités

Actualités

QUESTIONS-REPONSES #110 - Obligation d’harmoniser les tarifs du SRH

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

EDITORIAL - Le temps de l’évaluation

Par Serge Pouts-Lajus, directeur et co-fondateur d'Education & Territoires.

A vos côtés - Organiser la mission d’entretien dans les collèges de l’Eure-et-Loir

Entretien avec Anne-Louise Belle, cheffe du service vie des collèges du Département de l’Eure-et-Loir

prochaines formations

Répartition des moyens humains et référentiels de niveaux de service

Remise de l'outil Excel de modélisation utilisé pour le calcul des effectifs théoriques d'ATTEE.

07 et 08 février 2019

Sectorisation scolaire & Projection démographique

Témoignage et études de cas

28 février et 01 mars 2019

L'analyse des comptes financiers des EPLE

Méthode pour l’analyse et étude détaillée d'un compte financier authentique

07, 08, 28 et 29 mars 2019

le 21 mars 2017

À vos côtés – L’entretien des collèges de Vendée

Retour sur la formation intra mise en place à la demande du Département de la Vendée pour ses six référentes « entretien des collèges ».

Entretien avec Marie-Laure Vaillant, adjointe au chef du service Education, plus particulièrement en charge de la gestion du personnel ATTEE du Département de la Vendée.

Pouvez-vous nous présenter le contexte de la commande ?

VendéeEn 2007, le Département a décidé de mettre en place deux équipes d’ATTEE référents, l’une pour la restauration, l’autre pour l’entretien général.

Ce dispositif s’est fortement développé dans le domaine de la restauration mais, pour diverses raisons, il est resté un peu en sommeil pour l’entretien et il a été décidé de le réactiver.

Pour compléter l’équipe constituée en 2007, 2 nouveaux agents ont été recrutées via un appel à candidatures diffusé auprès des gestionnaires des collèges. A ce jour, 6 agents ont pu être désignées. Elles sont dégagées à hauteur de 100 h sur leur temps de travail annuel, soit environ 7 % de leur temps de travail.

Elles sont amenées à intervenir à la demande des gestionnaires. Leurs missions sont multiples et complémentaires :

  • Organisation du service général : organisation du travail en laverie, aide à l’organisation des équipes, notamment en cas d’absence d’un ou plusieurs agents.
  • Conseil pour l'achat et l'usage des équipements et produits : démonstration pour l’utilisation de nouveau matériel, carnet d’entretien, conseil pour l’achat des produits et leur utilisation.
  • Accompagnement des nouveaux agents (lorsque l’établissement n'est pas en mesure de l'assurer).
  • Conseil pour la mise en place du service d’entretien général dans les nouveaux collèges.

Les référentes sont les garantes des bonnes pratiques que le Département s’attèle à définir.

Lorsque le service éducation a contacté Éducation & Territoires, les 4 tutrices avaient établi depuis 2007 un protocole pour le nettoyage vapeur mais pas dans le domaine de l’entretien général. Or il était nécessaire de fédérer les référentes autour de pratiques communes. La formation était un bon moyen de répondre à ce besoin.

Pour le Département, quels étaient les principaux objectifs poursuivis par cette action de formation en intra ?

L’objectif de la formation était d’aider à poser les bases d’un  référentiel en entretien général mais aussi d’apporter une culture commune aux 6 référentes. Par ailleurs, il s’agissait d’initier une démarche d’élaboration collective de leurs outils de travail.

La formation avait pour objectif de contribuer à conforter les référentes dans leur rôle de tutrice en leur apportant notamment un socle commun de connaissances sur les techniques de nettoyage et d’entretien, et l’organisation du travail au sein des établissements scolaires. Il n’est pas évident pour les référentes d’être à la fois en poste en établissement et référente pour d’autres collèges. Il appartient de les aider à trouver la bonne posture professionnelle par rapport aux collègues et aux gestionnaires.

Et maintenant, le bilan de la formation !

Alain Armetta, le formateurLa formation s’est très bien passée. Le formateur, Alain Armetta, a su mettre rapidement les référentes à l’aise ce qui était très important pour qu’elles puissent s’exprimer librement et partager leurs interrogations.

Comme il connaît parfaitement le terrain, il a pu répondre aux questions de manière concrète, sur le volet technique mais aussi organisationnel et relationnel (pour en savoir plus sur le parcours du formateur, consultez cet article). Les référentes ont notamment apprécié de pouvoir échanger sur la manière d’aborder leurs collègues ATTEE. De manière générale, elles sont bien accueillies par les gestionnaires pour qui la gestion des équipes au quotidien n’est pas toujours facile. Ils apprécient de pouvoir s’appuyer sur elles pour expliquer aux équipes les bonnes procédures, les bons gestes, etc. Avec leurs collègues, c’est parfois moins évident.

Par ailleurs, les participantes ont beaucoup apprécié l’atelier de démonstration de matériels et de produits. Les techniques d’entretien à l’eau osmosée ont particulièrement retenu leur attention. Il faut savoir que le Département de la Vendée mène une politique volontariste de réduction des produits chimiques qui s’inscrit dans une politique environnementale plus large. Dans le domaine de la restauration par exemple, le Département favorise autant que possible un approvisionnement local pour la restauration collective avec la  mise en place d’une  légumerie utilisant exclusivement des produits issus de l’agriculture biologique. En s’appuyant sur le travail fait au cours de la formation, les référentes ont pour objectif la mise en place d’un protocole de nettoyage qui  sera testé  auprès des collèges. Parallèlement, une réflexion sera menée afin à d’établir un référentiel pour les produits car aujourd’hui, il y a autant de pratiques que de collèges.

Pour conclure, nous toutes les  participantes à la formation sont intéressées pour qu’une nouvelle journée de travail avec le formateur  ait lieu après quelques mois d’intervention afin de dresser ensemble un bilan et d’avancer plus avant dans leur projet. A suivre !