actualités

Actualités

RENCONTRE - Quelle place pour les intercommunalités dans l'action éducative ?

Une journée organisée par Education & Territoires en partenariat avec l'ANDEV.

QUESTIONS-REPONSES #77 - Temps de travail des agents d'accueil logés

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

EDITORIAL - Vers l'autonomie

L’autonomie des collèges et des lycées sera le sujet de notre conférence annuelle le 28 novembre prochain. Eclairage sur ce concept qui revêt des réalités et des enjeux multiples.

prochaines formations

Le contrôle des actes budgétaires des EPLE - Perfectionnement et étude de cas

Exercices pratiques, en petits groupes, à partir de cas complexes

28 novembre 2017

Maintenance

Panorama des solutions disponibles et études de cas.

07 décembre 2017

Compétences et responsabilités de la collectivité dans le champ de l'éducation

Éclairage juridique illustré par de nombreux exemples

25 et 26 janvier 2018

le 22 novembre 2017

CONFERENCE-DEBAT - Demandez le programme !

Découvrez le programme de l'édition 2017 de notre conférence-débat annuelle : « L'autonomie croissante des EPLE : quelles opportunités pour les collectivités ? »

François DubetApparue en 1985 avec le statut d’établissement public local d’enseignement (EPLE), l’autonomie des établissements scolaires a été instituée pour répondre aux enjeux de la politique de généralisation de l’accès à l’enseignement secondaire. La gestion centralisée et l’uniformité du système ne permettaient pas de faire face à la diversification du public, corollaire de la massification.

Depuis, les établissements se sont saisis des marges d’autonomie qui leur ont été offertes pour organiser les enseignements et la vie éducative. L’« effet établissement » est devenu une réalité. Il se manifeste à la fois dans la capacité des établissements à s’adapter à leurs élèves mais aussi dans des concurrences dont les effets sont souvent négatifs.

Le processus d’autonomisation des établissements ne semble pourtant pas être arrivé à son terme et des mesures continuent d’être prises pour accroître les marges d’action des EPLE : recrutement sur profil dans le programme ECLAIR par exemple.

Pour les Départements et les Régions, l’autonomie des EPLE est parfois ressentie comme une contrainte, que ce soit dans la gestion financière ou le management des agents techniques, mais elle peut aussi représenter un levier pour permettre aux établissements de mieux s’impliquer dans les politiques éducatives territoriales.

C’est à partir de cette idée directrice que nous avons bâti le programme suivant et nous espérons qu'il vous donnera envie de venir échanger avec nous et nos intervenants le 28 novembre prochain !

Télécharger le programme et le bulletin d'inscription (formats PDF)


PROGRAMME


09h30 – INTRODUCTIONL’autonomie dans le système éducatif : de quoi parle-t-on ? par François DUBET

10h00 – TEMOIGNAGESMettre le renforcement de l’autonomie des EPLE au service des politiques éducatives territoriales

  • Mixité scolaire, sectorisation et autonomie des collèges
    Département de la Haute-Garonne - Marie-Henriette DE MALVINSKI, directrice de l’éducation et des équipements scolaires
  • Carte des formations et autonomie des lycées
    Région Nouvelle-Aquitaine - Philippe MITTET, directeur général adjoint, pôle Education-Citoyenneté

11h30 – TABLE-RONDELe renforcement de l’autonomie appelle-t-il une réforme du statut de l’EPLE et de son management interne ?

  • Laurent FRAJERMAN, chercheur associé au Centre d'histoire sociale du XXe siècle (CHS) à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne, spécialiste de l'engagement enseignant
  • Bernard TOULEMONDE, juriste, ancien recteur d’académies et DGESCO au MEN, auteur de « Et si on tuait le mammouth ? Les clés pour (vraiment) rénover l’Éducation nationale »

12h30 – DÉJEUNER

14h00 – MISE EN PERSPECTIVEL’autonomie des EPLE : quelle réalité sur le terrain ? par Philippe TOURNIER, secrétaire général du SNPDEN

14h30 – TEMOIGNAGESVers une relation toujours plus individualisée avec les EPLE

  • Le conventionnement tripartite : se donner des objectifs partagés
    Région Auvergne Rhône-Alpes - Marc TEULIER, directeur de l’éducation et des lycées
  • Le dialogue de gestion : travailler à partir des particularités de l’EPLE
    Département de la Seine-Saint-Denis - Marianne FALAIZE, cheffe du service des relations avec les collèges à la direction de l'éducation et de la jeunesse et Sara NANAA, cheffe du bureau d’une unité territoriale du service des relations avec les collèges
  • Quand la collectivité se met au service du lien entre l'EPLE et son territoire
    Région Centre Val de Loire - Sylvie GUILLAT, cheffe du service de l'action éducative au sein de la direction des lycées
  • Distinguer des établissements, l’exemple du collège innovant de Mantes-la-Jolie : autonomie et interaction
    Département des Yvelines - Claudine BLAIN, DGA et directrice de l’éducation et Laurence BOHL, responsable du service « Appui aux établissements »

16h00SYNTHESE – par François DUBET