actualités

Actualités

QUESTIONS-REPONSES #116 - Subvention à la DDEC

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

EDITORIAL - Préparer la DGF et les forfaits d’externat 2020

Une offre d'accompagnement par les experts consultants d'Education & Territoires.

QUESTIONS-REPONSES #115 - Transfert d’EPLE et accord du Préfet

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

prochaines formations

L'analyse des comptes financiers des EPLE

Méthode pour l’analyse et étude détaillée d'un compte financier authentique

14, 15, 28 et 29 mars 2019

Sectorisation scolaire & Projection démographique

Témoignage et études de cas

14 et 15 mars 2019

La dotation globale de fonctionnement des EPLE

Présentation et analyse comparée des pratiques des collectivités, élaboration d'un outil de calcul de la DGF (modèle Excel)

21 et 22 mars 2019

le 06 décembre 2017

EDITORIAL - L’autonomie comme responsabilité

Écho de notre conférence-débat annuelle consacrée à l'autonomie des EPLE

François Dubet, grand témoinL’édition 2017 de notre conférence-débats annuelle fût une excellente cuvée. Nous avions réuni autour du thème de l’autonomie et de François Dubet notre grand témoin, des représentants de plusieurs collectivités (Haute-Garonne, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Seine-Saint-Denis, Centre-Val de Loire et Yvelines) qui ont montré que la notion d’autonomie des établissements gagnait à être élargie au-delà de sons sens le plus étroit (faire seul et librement) pour devenir un instrument collectif de progrès, synonyme de responsabilité.

Ainsi du Département de Haute-Garonne où la direction de l’éducation a réussi à mobiliser un groupe de collèges toulousains, parmi lesquels le prestigieux collège Fermat, pour appuyer une révision de la carte scolaire qui assure une mixité sociale plus équilibrée entre le centre et les quartiers périphériques. Ainsi de la Région Nouvelle-Aquitaine qui implique les lycées professionnels dans la construction de la carte des formations en les invitant à s’inscrire dans un projet d’ensemble qui prend en compte les nécessaires équilibres territoriaux. Ainsi de la Seine-Saint-Denis qui place le principe du dialogue de gestion au cœur de sa relation avec les EPLE. Ainsi enfin du Département des Yvelines qui clôturait notre journée en présentant le projet d’un nouveau collège qui remplacera deux établissements vétustes du Val Fourré (Mantes-la-Jolie), pensé autour d’un projet pédagogique radicalement nouveau et qui sera porté par une équipe pédagogique volontaire.

Marianne Falaize et Sara Nanaa, Département de Seine-Saint-DenisL’enthousiasme des collectivités qui portent ces projets avec une belle énergie contraste avec les constats des historiens et des sociologues qui soulignent combien la centralisation des décisions et l’uniformité des établissements, inscrites dans la tradition et dans les habitudes, font de l’autonomie une source de désaccords. Raison de plus pour parler de responsabilité et détacher, comme nous y invite François Dubet, la question de l’autonomie de celle de la décentralisation.

Plus que jamais, l’avenir est ouvert. Il l’est en particulier au moment où l’on franchit le seuil d’une nouvelle année. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d’année et vous retrouverons avec plaisir dès les premiers jours de 2018.