actualités

Actualités

QUESTIONS-REPONSES #110 - Obligation d’harmoniser les tarifs du SRH

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

EDITORIAL - Le temps de l’évaluation

Par Serge Pouts-Lajus, directeur et co-fondateur d'Education & Territoires.

A vos côtés - Organiser la mission d’entretien dans les collèges de l’Eure-et-Loir

Entretien avec Anne-Louise Belle, cheffe du service vie des collèges du Département de l’Eure-et-Loir

prochaines formations

Répartition des moyens humains et référentiels de niveaux de service

Remise de l'outil Excel de modélisation utilisé pour le calcul des effectifs théoriques d'ATTEE.

07 et 08 février 2019

Sectorisation scolaire & Projection démographique

Témoignage et études de cas

28 février et 01 mars 2019

L'analyse des comptes financiers des EPLE

Méthode pour l’analyse et étude détaillée d'un compte financier authentique

07, 08, 28 et 29 mars 2019

le 22 novembre 2018

QUESTIONS-REPONSES #108 - Fonctions et emplois donnant droit à loger

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

QuestionSuite à la formation, nous avons demandé l'accord de dérogation à une gestionnaire sous contrat qui ne loge pas.

En réponse, la Principale nous demande le texte juridique qui confirme que l'attribution d'un logement ne relève pas du statut mais de la fonction car pour elle, seuls les fonctionnaires doivent loger.

Pourriez-vous m'adresser le texte opposable ?
 
La réponse figure dans le code de l'éducation, dans différents articles qui visent les « fonctions » ou « emplois » qui peuvent donner droit à un logement : la collectivité « attribue les concessions de logement aux personnels de l'Etat exerçant certaines fonctions […] » (art. R.216-4), le CA de l'EPLE propose « les emplois » dont les titulaires bénéficient d'une concession de logement (art. R.216-16).

Quant à la collectivité, elle va prendre une délibération énumérant dans chaque établissement la liste des « emplois » qui pourront disposer d'un logement (art. 21 de la loi du 28 novembre 1990) et elle dispose à cette occasion d’un droit de regard pour vérifier que les « fonctions » proposées correspondent bien à la définition de la NAS (Conseil d'Etat, 12 décembre 2014, Département du Val-de-Marne).

Par conséquent, dans le cas présent, le logement est affecté à la « fonction » de gestionnaire, quel que soit le statut de la personne occupant cette fonction dès lors qu'elle est désignée pour la remplir.