actualités

Actualités

QUESTIONS-REPONSES #110 - Obligation d’harmoniser les tarifs du SRH

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

EDITORIAL - Le temps de l’évaluation

Par Serge Pouts-Lajus, directeur et co-fondateur d'Education & Territoires.

A vos côtés - Organiser la mission d’entretien dans les collèges de l’Eure-et-Loir

Entretien avec Anne-Louise Belle, cheffe du service vie des collèges du Département de l’Eure-et-Loir

prochaines formations

Répartition des moyens humains et référentiels de niveaux de service

Remise de l'outil Excel de modélisation utilisé pour le calcul des effectifs théoriques d'ATTEE.

07 et 08 février 2019

Sectorisation scolaire & Projection démographique

Témoignage et études de cas

28 février et 01 mars 2019

L'analyse des comptes financiers des EPLE

Méthode pour l’analyse et étude détaillée d'un compte financier authentique

07, 08, 28 et 29 mars 2019

le 26 mai 2015

QUESTIONS-REPONSES #11 - Diffusion du règlement du SRH

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

Nous travaillons sur la refonte du règlement du SRH et avons été interpellé sur sa diffusion. Convient-il d'annexer le règlement du SRH au règlement intérieur de l'EPLE, doit-il faire partie intégrante de ce règlement intérieur ou doit-il être communiqué indépendamment ?

En raison du régime juridique de compétences partagées entre l'Etat et les collectivités territoriales applicable à l'Education nationale mais visant les mêmes usagers, nous croyons utile de retracer dans un même document, le règlement intérieur de l'EPLE, les dispositions relatives aux règles de vie dans l'établissement mais aussi les dispositions relatives au service de restauration et à l'internat.

Il y aura donc lieu de joindre, selon nous, en annexe du règlement intérieur de l'EPLE, transmis à chaque famille, la délibération de l'assemblée délibérante. En tout état de cause, le conseil d’administration de l'EPLE n'a pas à se prononcer sur cette annexe puisqu'elle organise une compétence qui n'est pas la sienne.

La publicité, condition de l'opposabilité d’un acte administratif à un tiers, est ainsi pleinement assurée. Rien n'empêche, par ailleurs, le conseil général de faire figurer la délibération prise sur son site internet.

Il reviendra à l'EPLE de préciser, dans le règlement intérieur de l'EPLE, les dispositions relatives au service de restauration et à l'internat mais spécifiques à la discipline, à l'hygiène et à la sécurité qui demeurent une  compétence de l'Etat détenue par le chef d'établissement,  représentant de l'Etat au sein de l'EPLE.