actualités

Actualités

QUESTIONS-REPONSES #116 - Subvention à la DDEC

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

EDITORIAL - Préparer la DGF et les forfaits d’externat 2020

Une offre d'accompagnement par les experts consultants d'Education & Territoires.

QUESTIONS-REPONSES #115 - Transfert d’EPLE et accord du Préfet

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

prochaines formations

L'analyse des comptes financiers des EPLE

Méthode pour l’analyse et étude détaillée d'un compte financier authentique

14, 15, 28 et 29 mars 2019

Sectorisation scolaire & Projection démographique

Témoignage et études de cas

14 et 15 mars 2019

La dotation globale de fonctionnement des EPLE

Présentation et analyse comparée des pratiques des collectivités, élaboration d'un outil de calcul de la DGF (modèle Excel)

21 et 22 mars 2019

le 17 mars 2016

QUESTIONS-REPONSES #32 - Augmentation de la redevance d’une COP

Questions de nos stagiaires, réponses de nos experts.

Question et réponseUne CPE occupe un logement par occupation précaire depuis le 1er mars 2012.

Une première convention a été établie pour la période du 1er mars au 30 juin 2012, avec une redevance de 459€. Une seconde convention sera faite, après le passage en commission permanente, pour la période du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013 avec une redevance de 469,28€ (j’ai suivi l’indice IRL).

Le principal du collège me dit qu’il faut attendre un an avant d’augmenter la redevance. Est-ce exact ?

Quelle réponse lui apporter ? Sur quel texte de loi s’appuyer ?
 
A priori, les changements se font au 1er juillet, la convention, établie à titre précaire et révocable, étant d'une durée d'un an. Donc sur ce point, rien à dire.

Mais, sur la procédure : pour toute nouvelle convention, c’est le chef d’établissement qui doit faire une proposition de logement au Département, après avoir sollicité le service des domaines qui donne son avis sur le montant de la redevance à acquitter par le personnel logé en COP, et c’est la collectivité de rattachement, au travers de la convention d'occupation précaire, qui notifie à l’occupant le montant de la redevance avec le titre d’occupation.